Contact                  

LOUIS OSPITAL

En tant qu’artisans soucieux du produit artisanal et traditionnel que nous commercialisons et que nous consommons, nous avons revu toutes nos recettes, privilégiant la qualité des matières premières à leur tarif. Nous avons choisi de travailler exclusivement avec des producteurs et des artisans locaux, passionnés par leurs produits tout comme nous, afin de nous approcher le plus possible d’un produit authentique, naturel et artisanal.

 Du bonheur dans l'assiette 

Par exemple, nous élaborons notre jambon blanc avec un assaisonnement et une décoction                                                                                                                                        (méthode d’extraction de principes actifs) qui nous est propre : bouillon neutre (sans sel)                                                                                                                                                            à base de légumes frais (oignons propres avec la peau, carottes, poireaux, thym, laurier,                                                                                                                                                        baies de genièvre, clous de girofle, ail avec sa peau) dans lequel nous avons ajouté du miel d’acacia                                                                                                                                  nous permettant d’obtenir une couleur orangée. Nous restons convaincus que le savoir-faire artisanal,                                                                                                                              sans tromperie ni artifice, est un patrimoine à préserver. Mais il n’y a pas que le jambon,                                                                                                                                                      nous travaillons la carcasse du cochon : des pieds à la tête, tout peut être commercialisé et consommé.                                                                                                                                 

Et comme le dit l’adage : « tout est bon dans le cochon »